Visite de l’exposition « Frugalité créative – Weniger ist genug » : bâtir autrement.

Le 27 octobre dernier, sept membres d’Entreprendre Vert Est ont eu plaisir à visiter l’exposition « Frugalité Créative – Weniger ist genug » lors des Journées de l’Architecture sur l’ancien site industriel rénové KMØ. Lancé par le « Manifeste pour une frugalité heureuse et créative », écrit par Dominique Gauzin-Müller (architecte et écrivaine), Alain Bornarel (ingénieur) et Philippe Madec (architecte et urbaniste), le projet franco-allemand sur l’architecture frugale met en avant des savoirs et principes de construction – novateurs mais aussi traditionnels – permettant une conception architecturale plus respectueuse de l’environnement. Les membres de l’association ont pu découvrir des matériaux écoresponsables, et étudier des bâtiments éco-exemplaires mis en avant par les trois professionnels de la construction. La frugalité ne s’arrête pas uniquement aux matériaux utilisés, mais aussi à une utilisation rationnelle des sols et des espaces, ou encore un partage et une économie de l’énergie.

KMØ est un nouveau lieu d’innovation pour l’industrie et le numérique qui accueille des start-ups, des industriels, et des étudiants. L’ancien site industriel de la Société Alsacienne de Construction Mécanique SACM a fait l’objet d’un complexe processus de rénovation. Il est situé au coeur du quartier Fonderie proche de la gare et en pleine transformation. D’après son site internet « Le Kilomètre Zéro est le point particulier de la ville de Mulhouse à partir duquel est comptée la distance ferroviaire. La SACM est au cœur de la première ligne ferroviaire internationale d’Europe, lancée par le pionnier mulhousien Nicolas Koechlin entre Strasbourg et Bâle en 1841. ». Plus d’infos disponibles sur le lieu : https://www.km0.info/

 

Une approche nouvelle qui fait la part belle aux matériaux oubliés, comme le pisé, le chanvre, revisité avec des technologies nouvelles.

 

  Mur en pisé créé lors d’un atelier collaboratif les 8 et 9 octobre, notamment par des étudiants.

 

Vous voulez en apprendre davantage ?

https://www.m-ea.eu/exposition-frugalite-creative-weniger-ist-genug/

Visite de la centrale hydroélectrique de Kembs

Dans le cadre du thème de l’eau sélectionné par l’association Entreprendre Vert Est pour 2021 et 2022, les membres de l’association Entreprendre Vert Est se sont retrouvés le 16 novembre 2021 au matin sur le site hydroélectrique de Kembs pour visiter les lieux en compagnie d’une guide d’EDF. Des chefs d’entreprise du club d’affaires et de recommandations CARBAO, faisant partie du réseau Carbao France se sont joints à EVE pour la visite.

La nouveauté de ce site est la « centrale K », elle est située aux abords de l’écluse rhénane franco-suisse qui voit passer 11 000 bateaux à l’année et est en activité depuis 1932. Elle jouxte le barrage et est située en amont de la centrale hydroélectrique principale. La centrale K à l’aide ses deux turbines Kaplan permet d’utiliser la force de l’eau comme moyen de production d’électricité en ayant un impact moindre sur la biodiversité. L’eau suit un trajet simple : elle descend du Grand Canal d’Alsace pour rejoindre le Vieux Rhin mais aussi pour alimenter un bras du Rhin « le petit Rhin », une rivière recréée qui accueille de la biodiversité. Les historiques champs de maïs présents à l’arrivée de l’actuelle centrale K ont été sujets à une importante transformation permettant de rétablir des écosystèmes floristiques et faunistiques (renaturation sur 100 hectares). De plus, depuis l’inauguration de la centrale K en 2016, un courant attire les poissons migrateurs dans un système de passes à poissons qui permet d’assurer la continuité écologique du cours d’eau.

Zone de prélèvement de l’eau dans le Grand Canal d’Alsace.

 

Arrivée en aval dans le Vieux-Rhin et sa zone renaturée. En arrière-plan, le barrage.

Système de passes à poissons permettant aux migrateurs de franchir la centrale sans être pris dans la vis Kaplan.

La création de cette centrale a notamment pour origine des mesures environnementales qui font baisser le débit du Grand Canal d’Alsace et de la centrale principale au profit d’une alimentation en eau plus grande du Vieux-Rhin. Associée au barrage, la centrale K pallie ce rééquilibrage des débits en faisant passer l’eau dévolue au Vieux-Rhin par la centrale K qui produit de l’énergie. Sur le plan énergétique, la centrale K produit environ 28 millions de kWh par an. C’est environ quatre fois la consommation annuelle de la commune de Village Neuf située à proximité.

Plus largement, l’énergie hydroélectrique est considérée comme une énergie d’avenir dans la transition écologique. Aujourd’hui, l’énergie hydroélectrique est la principale source d’énergie renouvelable en France et produit environ 10% de l’énergie française, selon France Hydro Electricité, le syndicat des exploitants de l’hydroélectricité.

L’exploitation de l’eau est économique et ne produit pas d’impacts directs sur le réchauffement climatique. En revanche, on peut lui faire le reproche, à l’instar d’autres énergies renouvelables (solaire et éolien), d’être soumise aux saisons et au bon vouloir des éléments. Comme les membres d’EVE ont pu se le faire expliquer, la production est moins bonne en été qu’en hiver. Cela dépend des précipitations et des niveaux d’eau. Un autre reproche fait à l’énergie hydroélectrique est celui de dégrader les environnements aquatiques. Dans son aménagement, le site renaturé de Kembs est unique en France voire en Europe car il a justement été optimisé pour réduire son impact sur les écosystèmes naturels.

La zone renaturée, sur le modèle de la Petite Camargue Alsacienne.

VISITE D’AGRIVALOR à RIBEAUVILLE LE MARDI 3 DECEMBRE 2019 à 14h

L’association Entreprendre Vert Est vous convie à la visite de l’unité de méthanisation de l’entreprise Agrivalor le Mardi 3 décembre 2019 à 14h00.

La société AGRIVALOR a été créée en 2000 de la volonté de six agriculteurs à s’engager dans les
filières de valorisation des déchets organiques.
Afin d’apporter des solutions innovantes et devenir des acteurs professionnels de la filière, les associés se sont investis sur leur territoire en Alsace.
C’est pourquoi AGRIVALOR s’est voulu force de propositions pour apporter des solutions de compostage, de méthanisation de valorisation de la biomasse à une clientèle de collectivités, d’industriels, et de
professionnels, pour la gestion et la valorisation par retour au sol de leurs déchets verts, boues de
stations d’épurations, bio déchets et bois énergie.
De plus, AGRIVALOR a voulu mettre en avant les ressources naturelles régionales pour permettre de
développer une valorisation des déchets organiques dans le respect de l’environnement.

Plus d’infos : AGRIVALOR

Adresse : AGRIVALOR Route de Guemar 68150 RIBEAUVILLE

Vous souhaitez vous joindre à l’équipe d’EVE, merci de vous inscrire pour la visite par mail : ENTREPRENDREVERTEST

Qualité de l'air - innovalys Wittenheim

ENTREPRENDRE VERT EST VISITE L’ECOLE DE KOLBSHEIM

A l’occasion de la 4ème Journée Nationale de la Qualité de l’Air
Le 19 septembre 2018
l’association Entreprendre Vert Est a proposé une visite de
l’école de KOLBSHEIM (67120) rue Jacques Maritain.

La visite de l’école de Kolbsheim par l’architecte Philippe Sigwalt a été l’occasion de se poser la question de la qualité de l’air selon une double problématique :

 comment optimiser la qualité de l’air intérieur en fonction des matériaux de construction, des systèmes de ventilation et de maintenance.

 comment opérer le choix d’un site de construction, en fonction de la qualité de l’air extérieur, qui aura une influence directe sur la qualité de l’air intérieur.

Plus d’une quinzaine de personnes ont assisté à cet évènement.

Plus d’infos : visite de l’école de Klobsheim

Article DNA – Pour Entreprendre Vert

Ils sont un petit noyau d’entrepreneurs, tous convaincus de leur responsabilité sociétale face aux questions d’environnement. Ils sont donc décidés à s’engager dans la démarche « entreprendre Vert » promue par Andrée Buchmann. Un association dont le seul but est de faire progresser les idées sur le développement durable et de partager les meilleures expériences.

Télécharger l’article complet – dna – du 22 avril 2017